Le désir d’un retour à plus d’authenticité se fait ressentir dans de nombreux domaines. La mode, et notamment le monde de la lingerie, n’y ont pas échappé, comme le montrent ces marques et ces mannequins qui ont rejeté les retouches Photoshop et les corps trop “parfaits”.

S’accepter et s’assumer

femme phostohopLe maquillage et une jolie coiffure ne sont pas les seuls atouts dont les stars bénéficient. Mais les femmes dans la vraie vie, si. Difficile de se Photoshoper le matin avant d’aller travailler. Pourtant, même les plus jolies femmes sont imparfaites. Il n’y a qu’à voir les comparatifs avec/sans maquillage qui pullulent sur la toile pour s’en rendre compte. Il suffit de regarder de plus près cette collègue si sexy qui vous fait complexer pour voir que sa beauté ne réside pas dans la perfection. Et si c’était nos petits défauts qui, en nous rendant unique et authentique, nous rendaient sexy ?

Trop belles pour être vraies

Les campagnes de pub, notamment pour la lingerie, mettent le plus souvent en scène des femmes trop parfaites dont les photos sont, en plus, retouchées. Résultat ? Des jambes trop longues, une taille trop fine, une peau trop parfaite. Autant de détails auxquels on ne peut s’identifier. Car, il faut bien l’avouer, aucune vraie femme ne ressemble à ça. Et c’est tant mieux.

Des icônes pour le prouver

C’est en tout cas le message que veulent faire passer certaines célébrités, actrices, chroniqueuses et autres icônes du féminisme, en acceptant de poser au naturel et sans aucune retouche pour des marques de lingerie désireuses de se rapprocher de leurs clientes au lieu de véhiculer l’image d’une féminité falsifiée. On se rappelle d’ailleurs d’une campagne de photos retouchées dans plus de 25 pays. Les clichés les montrent donc au naturel : maquillage léger, courbes généreuses et petits bourrelets font de ces mannequins des modèles authentiques, des femmes réelles auxquelles on peut s’identifier sans complexe tant elles sont belles de vérité.

Il y a de la place pour toutes les morphos

Rondes, minces, menues, matures, pulpeuses, opulentes ou osseuses, toutes les morphologies sont dans la nature. Et si, au lieu de jalouser la voisine ou d’essayer de lui ressembler, on prenait le temps de se regarder et d’apprendre à se mettre en beauté ? À adoucir nos imperfections sans pour autant les renier ? On peut commencer par se tourner vers des boutiques et des enseignes qui nous laissent le choix, qui savent guider sans juger, comme Erika Lingerie, qui propose non seulement un large choix de sous-vêtements adaptés à tous les types de morphologies, mais également des conseils pour vous aider à choisir votre lingerie en fonction de vos formes.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *