07/02/2010

Les Pipeuleries A Manu... Et aux Keupins aussi 2


La première note de pipeulerie persos et communautaires avait suscité dans les commentaires quelques nouvelles anecdotes que tout le monde n'avait pas forcément vu. Et j'avais encore quelques scoops pipeule sous le pied.

Tout ceci justifiait donc, qu'en ce dimanche triste et ennuyeux, on se divertisse un brin avec les pipeuleries à Manu et aux Keupins numéro 2 !


  • Ragot de Manu : j'ai tenu Tony Parker dans mes bras. A la suite d'un évènement professionnel avec le basketteur vedette où j'étais dans l'équipe d'organisation. A la fin évidemment nous avons fait la photo souvenir où j'ai lâchement profité de ma situation pour tâter du basketteur. Sa nana aussi était là. On était en 2005, Eva Longoria commençait à peine à être connue en France, car Desperate Housewives venait d'être diffusé depuis peu alors qu'elle était déjà une star aux USA. Elle est minuscule, épaisse comme une allumette et avec une énorme gueule, comme beaucoup de petites femmes. Quand elle parlaît à son mec sous le nez, ça n'avait pas l'air de rigoler du tout. Quant à Tony Parker, il est est très gentil.. Bon pas une lumière, avec un rire de morse sur la banquise, mais gentil
eva_longoria25.jpg

 

  • Ragot d'Annouchka : quand elle était hôtesse d'accueil elle a reçu Adjani, elle s'est jetée avec elle dans l'ascenceur pour l'accompagner à son RV. Une fois en haut la star lui a demandé dans l'oreille si elle pouvait lui trouver des sucrettes pour son café... Heureusement, Annouchka en avait dans mon sac. Adjani a été très sympa et pas du tout hautaine,  en dépit du fait qu'elle soit arrivée cachée sous un bonnet en laine et des lunettes de soleil.


  • Ragot d'une copine à Manu : chargée de com' elle a eu Mikael Youn comme stagiaire alors qu'il était en école de commerce. Déjà déjanté, il passait ses nuit à sortir et arrivait parfois directement au boulot dans des tenues improbables. Malgré sa vie nocturne agitée, il restait très pro dans son travail. Et osait déjà beaucoup de choses. Ma copine a gardé un excellent souvenir de son stagiaire qu'elle avait gratifié d'une très bonne note à l'issue de son stage.

 

michael-youn.jpg


  • Ragot de Dom : (qui va faire baver les blogoculinaires), elle a été draguée (c'était il y a longtemps) toute une soirée par le grand Joël Robuchon, lors d'un repas russe à base de caviar et de vodka. Il lui a confié alors le secret ultime du fondant au chocolat.


  • Festival de ragots de Lili qui voit passer le tout-Paris dans son magasin  : Laetitia Casta est toute douce et très gentille (et ses deux grands sont super bien élevés par rapport aux autres mioches "non-pipeule"),
    Christine Bravo l'a trouvé bien mignonne et ne pue pas la vignasse contrairement à ce que l'on dit d'elle,
    Karen Mulder lui a donné l'impression d'acheter l'amour de ses enfants (genre je compense mon absence par des jouets),
    Souchon n'aime pas faire la queue à la caisse et peste en tapant du pied (ou alors c'est Voulzy, elle confond toujours),
    Carla Bruni se la pète : Lunette de soleil (en plein mois de décembre) et gardes du corps en passant devant tout le monde avant de se faire jeter par un des collègues de Lili qui ne l'a pas reconnue,
    et pour finir la prof de chant de la star'ac et anna mouglalis sont aussi gentilles et attachantes que Laetitia Casta. (Et ça c'est pour ceux qu'elle a reconnu)


  • Ragot de Manu : un bon copain à moi a failli être le guitariste des Stinky Toys. Pour les moins de 20 ans pour lesquels je parle d'un temps qu'ils ne peuvent pas connaître, les Stinky Toys étaient un des premiers groupes punks français, et le premier groupe d'Elli Médeiros et Jacno, hélas récemment décédé. Mon copain s'est embrouillé pour une histoire de fille ou de fric, je ne sais plus trop avec Jacno qui l'a viré du groupe aussitôt. Du coup, il a raté son entrée dans la légende, le groupe ayant quand même imprimé sa marque dans l'histoire de la musique. Dommage

 

stinky+toys


  • Ragot de Jegoun : il s'est engueulé comme du poisson pourri avec Jacques Villeret qui était encore plus saoul que lui et qui ne comprenait pas qu'il ne veuille pas laisser son taxi à une célébrité comme lui...


  • Ragot de Shaya et engueulade bis : elle s'est pris la tête avec Manu Katché. Monsieur était pressé de descendre du train et voulait passer devant tout le monde en ralant. Evidemment Shaya ne s'est pas exécutée, d'où engueulade. Donner des passe-droits à des pipeules malaimables, ce n'est pas son genre.


  • Ragot de mon fils. Il s'est fait enfermer dans son bureau par Nathalie Rykiel (je rappelle qu'il fait son stage chez Sonia Rykiel, tout ça). De mauvais poil, la fille de Sonia n'a pas supporté la vue de cartons empilés dans un coin et a claqué la porte derrière elle en la verrouillant. Ignorant totalement que mon fils était là et l'obligeant à téléphoner à ses collègues pour se faire délivrer.
4bis-Nathalie-et-Sonia-Rykiel.jpg


  • Et enfin pour finir, si vous avez loupé les épisodes précédents, je rappelle que je me suis retrouvée le nez dans les nichons d'Eva Herzigova, en sandwich entre elle et JP Gaultier, avec deux pommes d'amour dans les mains. A la soirée Rykiel-HM, j'étais partie en quête de pommes d'amour pour Sandrine Camus et moi, elle sortait du photo call, a vu JP Gaultier et, guidée par l'attachée de presse, s'est dirigée vers lui pour lui dire bonjour. J'étais au milieu du chemin. Je suis certaine que beaucoup de messieurs m'envient. Personnellement je n'en garde pas un souvenir inoubliable. En raison de mes inclinaisons personnelles j'aurais nettement préféré être coincée contre des pectoraux musclés.


A91-220476.jpg