14/11/2012

Sexe Libris

Parlons peu, parlons sexe.

Oui, vous aimez ça.

Même toi qui rougis en te tortillant là-bas au fond.

Je te vois. Ne dis pas le contraire.

Voilà.

Le sexe est un vaste territoire où parfois tu vas de surprise en surprise et de découverte en découverte.

L'imagination dans ce domaine n'ayant que très peu de limites, rares sont les personnes pouvant prétendre avoir fait le tour du sujet.

Et malgré ma modeste (mais longue) expérience

 - on va dire à mi-chemin entre Bernadette Soubirous et euh... Disons une personne du show business ayant un agenda bien rempli et la cuisse légère - 

je suis loin de tout savoir sur les méandres de la libido de mes congénères.

J'ai déjà du mal à comprendre les méandres de ma propre libido. Pourquoi par exemple n'est-elle fouettée (oh oui, fouettons) que par le nordique aux yeux clairs, aux pommettes saillantes et à la musculature musculaire ? 

Mets-moi un top model latin nu et prêt à l'emploi sur un lit. Rien. Mais alors rien. Hormonograme plat.

Alors que le moindre duvet vikingo-anglo-saxon entraperçu par une échancrure de chemise me transforme en un battement de cils en louve de Tex Avery prête à faire au monsieur, y compris contre sa volonté, des trucs inavouables dont j'aurais honte après coup (si j'ose dire).  Ce fut, c'est et ça restera à jamais un mystère profond.

C'est pourquoi un peu d'information ne nuit jamais, dans ce domaine comme dans d'autres.

Et de l'information j'en ai trouvé plus qu'il n'en faut dans un opuscule que l'on ma récemment placé entre les mains.

J'ai dit opuscule. Pas autre chose. Entre les mains.

Espèce de dégoutant, je vois à quoi tu penses.

Sexe Libris, le dictionnaire Rock, historique et politique du sexe.

Si tu veux savoir ce qu'est l'acomoclitisme ? la xylophilie ? la lilubérine ? les tengas ? le joydick ? Apprendre que les fonctionnaires et les professions libérales sont obligés de prendre des pseudonymes pour parler de sexualité. Que la zoophilie a été légalisée sous la révolution française avant d'être à nouveau interdite en 2004. Que le rose a longtemps été la couleur des garçons, des vrais.  Que de nombreux films pornographiques sont doublés pour les bruitages par des professionnels du son. Que "déconner" signifie originellement "se retirer". Ou bien encore d'où vient le mot « tabou », je te conseille vivement la lecture de cet ouvrage riche et foisonnant comme.. 

Euh, comme... voilà.

L'ouvrage est rédigé par Camille, auteur prolifique qui a longtemps oeuvré sur Rue89 avant de créer Sexpress, sur le site de l'Express.

Camille dont le genre est volontairement inconnu. Ou neutre, comme chacun préfère.

Et que j'ai spontanément pourtant identifiée comme une fille.

Parce qu'aujourd'hui, si tu regardes bien, les femmes parlent beaucoup plus de sexe en ligne ou en livres que les hommes.

A croire qu'elles osent plus pousser le bouchon au fond du goulot une fois la libération seskuelle passée.

Ou que les hommes ont une imagination plus limitée pour décrire une partie de tagada tsouin tsouin.

(je parle en code parce que le meuri me regarde et il y a encore des choses que je ne lui ai pas encore expliquées)

Enfin bref, moi je me régale, même si je n'ai pas encore terminé l'intégralité de l'ouvrage.

Mais c'est un dictionnaire tu n'es pas obligé(e) de tout avaler d'une traite...

Tu peux aussi suçoter au gré de tes envies et de tes impulsions.

Je te recommande tout particulièrement le passage sur l'incursion des auteures-teuses-enfin-on-ne-sait-pas au Cap d'Agde qui ressemble aux aventures de Tintin chez les obsédés. Très très drôle.

Dernière petite chose, comme dirait la Belle au Bois Dormant en voyant le Petit Poucet faire un strip poker, la préface est du distingué David Abiker.

Qui m'a dédicacé mon exemplaire. Et oui. à moi. MON exemplaire.

C'est tout à fait le moment et l'endroit pour faire du personal branling.

David Abiker qui, contrairement au Petit Poucet,  est grand, lui.

Si.

Je dis ça, je ne dis rien.

Sexe Libris est sorti depuis le 08 novembre au prix modeste de 19,90 Euros aux éditions Don Quichotte. Et disponible sur Amazon, j'ai vérifié...

 

41wmzR%2Bk1eL._SL500_AA300_.jpg


06:04 Publié dans Sexe & Co | Lien permanent | Commentaires (16) | Tags : sexe libris, livre, dictionnaire | |  Facebook | |  Imprimer | |

10/06/2012

Et toi, qui es-tu sur Facebook ?

Oui, toi, l'addict des réseaux sociaux, comment te comportes-tu sur facebook ?

Es-tu pokeur(se) frénétique, dragueur(euse), voisin(e) d'enfance,  parano, intello, mystérieux(se), rigolo(te), bonnet de nuit, polémiste, complusif (ve) du statut, gnangnan, boulet, aimable, poète, beauf, mytho, schizophrène ?

Tu ne le sais pas encore ? Avant que tes amis en ligne ne te jettent des tomates virtuelles parce que tu les saoule, le livre "Et toi, t'es qui" te propose de le découvrir 

Son auteur  Mat Hild a 28 ans. Elle est agrégée de lettres modernes et docteur en langue et littérature françaises. Elle a un profil sur Facebook depuis le 9 décembre 2007. 

Un petit extrait ?

"Le compulsif du statut

Le temps que tu prennes ta douche, le compulsif du statut a déjà publié quatorze actus.

Toi qui es la mesure incarnée, tu pestes à chaque ouverture de ton news feed, qui ne t’affiche que la profile pic du compulsif – lequel, n’ayant jamais réussi à comprendre Twitter, a cru que Facebook fonctionnait de la même façon.

Si le marché du livre n’était pas en crise, tu dirais bien au compulsif de pondre une autofiction, au lieu d’inonder ton mur sur lequel n’apparaît même plus l’horoscope du voisin d’enfance. Faute de mieux, tu as investi dans une souris à mollette depuis que tu as accepté le compulsif, comme ça tu peux faire défiler plus vite sa loghorrée verbale – tu es un être bourré d’astuces.

Le compulsif est un peu le La Tourrette de Facebook ; mais il est bien commode aux heures creuses, et les jours fériés : car lorsqu’il ne se passe rien nulle part, le compulsif continue à publier.

Il s’agit d’un profil là aussi complexe, qui donne du fil à retordre à Lacan et au policier hongrois. Il est parfois très proche de Jackie Sardou. Le parano  et le sous-marin ont des valises sous les yeux depuis qu’ils connaissent le compulsif : le premier traque le pic implicite, et le second l’info croustillante. Le bonnet de nuit  a plus d’une fois sorti son code pénal, tandis que le rigolo  s’éclate avec les statuts format carambar.

Le cavalier seul  a depuis longtemps bloqué  le compulsif, qui restreint l’horizon de sa liberté"

Si tu veux donc découvrir les autres portraits de caractères facebookiens, je te propose de gagner ce petit livre qui se glissera facilement dans ton sac de voyages et pourra t'accompagner sur la plage ou dans ton jardin à la campagne comme lecture de vacances puisque l'été approche !

Il y a 2 livres en jeu.

Contre un simple commentaire.

Je tirerai 2 commentaires au sort.

Tu as jusqu'à mercredi soir. Les noms de 2 gagnant(e)s seront annoncés sur ce blog dimanche. Avec celui du ou de la gagnant(e) de la box Mikado série limitée. Que tu peux tenter d'emporter également ici. 

Sinon personnellement je suis une facebookienne laxiste. J'ai un statut très lax.

Private joke. Je t'expliquerai un jour.

et_toi_t_es_qui.jpg

06:01 Publié dans Concours | Lien permanent | Commentaires (18) | Tags : facebook, livre, et toi t'es qui, mats hild, profils | |  Facebook | |  Imprimer | |

21/07/2010

Métronome...


En vacances on bouquine.


Enfin moi. Car j'aime me culturer et élever mon neurone dans des sphères altières...


Et parmi ses lectures j'ai bien apprécié un bouquin écrit par un "amateur", que plusieurs personnes, dont Dom, m'avaient recommandé chaudement.


Métronome : l'histoire de France au rythme du métro parisien de Lorant Deutsch, acteur de son état, et accessoirement amoureux fou de Paris.


Au fil des stations de métro parisiennes, Lorant remonte le cours de l'histoire de France en général et de Paris en particulier. De la petite bourgade des Parisii à la Lutèce romaine, en passant par la capitale des premiers rois de France, la révolution française, les grands travaux du baron Haussmann jusqu'au Paris contemporain...


Saviez-vous par exemple que la Lutèce des origines ne se situait pas sur l'île de la Cité, mais à Nanterre ? Que les derniers combattants gaulois massacrés par les Romains reposent sous la tour Eiffel ? Que les vestiges de la première cathédrale de Paris se trouvent sous le parking d'un immeuble moderne du Ve arrondissement ?


Probablement pas.


Au fil de ses découvertes, Lorant Deutsch vous amène dans une promenade parisienne insolite, drôle, mystérieuse et très intéressante.


Même si le bouquin déplaît aux grincheux et aux puristes de l'histoire (que j'emmerde profondément par ailleurs) je l'ai trouvé plutôt bien fait et très distrayant, malgré quelques "trous" conséquents (entre le règne de Louis XIV et la révolution française par exemple) dans la chronologie du livre ; Et qu'il soit plutôt centré autour d' anecdotes et de "petites histoires". Mais ne dit-on pas justement que ce sont les "petites histoires" qui contribuent à faire la grande ?


Bien que connaisse Paris plutôt pas mal, j'ai appris énormément de choses sur des lieux témoins de l'histoire qu'ils soient encore visibles ou pas.

 

Si comme moi, vous êtes parisien(ne) vous pourrez découvrir des lieux inconnus ou redécouvrir des monuments familiers avec un oeil neuf. Si vous n'êtes pas parisien, le bouquin vous offrira l'occasion d'une ballade originale hors des sentiers battus touristiques..


Je vous recommande donc à mon tour ce livre !! Et je vous promet vous ne le regretterez pas. A peine plus cher qu'un guide touristique classique et bien plus intéressant !!


Je ne suis d'ailleurs pas la seule à le penser puisque c'est un vrai succès, plus de 350.000 exemplaires déjà écoulés.


Edité chez Michel Lafon, 17,80 euros (pas encore en édition de poche pour l'instant)


Je précise que ce n'est pas un article sponsorisé, mais que j'ai vraiment apprécié le bouquin.


M%C3%A9tronome.jpg

06:00 Publié dans Livre | Lien permanent | Commentaires (20) | Tags : metronome, lorant deutsch, livre | |  Facebook | |  Imprimer | |

10/04/2010

Des résultats, des concours, des résulconcours..


Trêve de suspense nous allons passer directement aux résultats du tirage au sort pour gagner ..

guide-RELOOKING-ok.jpg

Et je suis assez contente car le sort fait bien les choses, il y a une habituée et une moins habituée, l'équilibre est donc respecté..

Bon j'ai pas mis le truc en scène avec film ou reportage photo machin tout ça, mais le coeur y est et maître Cannelle a scrupuleusement supervisé la régularité de l'opération..

Les deux gagnantes sont :

MANOU (enfin plutôt Dom qui a pris un pseudo) qui va pouvoir résoudre ses problèmes de pagnes et de boubous
et
BERGIE à qui (et ça me fait plaisir) ça fera un petit cadeau de naissance !!
Les filles envoyez-moi votre adresse postale par mail..


Et je peux vous dire qu'elles vont être super-contentes, car, pour l'avoir feuilleté attentivement, il est très bien ce livre et plein de tuyaux malins auxquels, en tant que non-pro, vous ne penseriez pas forcément !

Je ne suis pas très objective car depuis que j'ai rencontré Cristina, je suis fan absolue.. Et ça je vous le raconte lundi..

Mais... Maimaimaimaimaimaimais.. Pour ceux et celles qui n'ont pas gagné...

Allez, comme je vous le disais hier, c'est mon mois de on s'aime tous et je suis gentille.. Donc j'ai ...

Hiiiiinnnnnnn c'est dingofoudément...

UN AUTRE CADOX !!

Car la Vache qui rit elle est belle, elle est rouge elle est qui rit.. Et elle fête son anniversaire.. Et comme c'est une star, c'est ELLE qui offre des cadeaux..

Elle vous donne donc...

Un SUPERBE tablier de cuisine WITH la vache.

Déjà adopté par Cannelle..
IMG_0211.JPG

Pour l'obtenir, il suffit juste de laisser un mini-commentaire humoristique, poétique, lyrique ou ce que vous voulez..

En expliquant POURQUOI vous méritez ce tablier qui va faire de vous la star de la cuisine. Pas besoin d'en faire des tartines, quelques lignes suffisent.

Et en parlant de star de la cuisine, ce n'est pas moi qui vais sélectionner le commentaire gagnant mais bien une blogo-cuisinière qui agite ses casseroles outre-mer (je la hais) ... Notre doudou Martiniquaise : Nawal.

Vous pouvez commencez à la flatter odieusement.

Vous avez jusqu'à demain soir. Le temps que Nawal fasse son choix et le ou la gagnant(e) sera annoncé mercredi.

Et pour patienter... Un petit coup de pub (je n'en met pas souvent mais sur ce coup là je trouve que la vache a fait fort de roquefort... MOUAHAHAHAHAHAH)



Nouvelle publicité La Vache qui Rit 2010

Edit : étant donné que ce week-end a été un genre de désert bloggesque, je prolonge un peu  le délai : vous avez jusqu'à lundi soir pour tenter de gagner le tablier..

06:00 Publié dans Les chroniques à Manu | Lien permanent | Commentaires (31) | Tags : jeu, concours, cristina cordula, la vache qui rit, livre, tablier | |  Facebook | |  Imprimer | |

06/04/2010

T'en veux du staïiiiiiiiile, cheeeeriiiie ?


Les filles soyons claires, on veut toutes avoir du style.


Si si, ne me racontez pas de carabistouilles, vous rêvez de sortir de vos fringues passe-partout pour briller par votre look, faire tourner les têtes dès que vous rentrez dans une pièce et susciter les murmures admiratifs ou jaloux.


Bon moi je n'ai pas besoin, je suis déjà uber-fasheune, mais j'en vois quelques-uns ou unes là-bas au fond à qui quelques conseils ne seraient pas de trop.


Et ça tombe bien, j'ai une surprise pour  vous. S'il y a quelqu'un qui est la spécialiste intersidérale du relooking c'est Christina Cordula. Christina officie sur M6 où elle prodigue ses conseils, entre autre, dans l'émission "Nouveau Look pour une Nouvelle Vie". Elle a également ouvert son site et publie aujourd'hui un livre avec tous ses petits secrets.


guide-RELOOKING-ok.jpg

Dans cet ouvrage très complet et entièrement illustré Christina vous donne les clés pour mettre en valeur votre style. Vous y trouverez, entre autres :


  • 20 caractéristiques-types et comment les sublimer:  un cou trop petit, des épaules bien larges, une culotte de cheval marquée… avec, pour chacune d’entre elles, plusieurs propositions de vêtements, chaussures, accessoires et aussi les erreurs à éviter absolument !
  • 20 femmes, toutes différentes, sélectionnées par Christina  parce qu’elles représentent la diversité des femmes d’aujourd’hui : des minces, des rondes, des grandes, des petites, des jeunes, des moins jeunes, aux cheveux frisés ou fins ou raides…Toutes les morphologies sont passées en revue pour que chacune puisse s’en inspirer et trouver son propre look, être belle et bien dans sa peau.


Vous voulez gagner ce livre et avoir un look qui tue  ?? Rien de plus simple.

 

Juste 2 petites choses à faire. Répondre à une minuscule question et vous inscrire à la newsletter de Christina sur son blog.


Il y a 2 livres à gagner (et je tente de vous obtenir des exemplaires dédicacés !), et donc 2 gagnant(e)s potentiels !

La question : combien y-a-t-il de vidéos dans le billet daté du 25 mars sur le blog de  Christina ?

Vous me laissez un com et je tirerai les gagnant(e)s au sort parmi les bonnes réponses.

Vous avez jusqu'au vendredi 09 au soir. Les noms des gagnant(e)s seront révélés ici même le samedi 10 !

A vos looks et bonne chance !!

06:00 Publié dans Les chroniques à Manu | Lien permanent | Commentaires (55) | Tags : christina cordula, style, relooking, livre | |  Facebook | |  Imprimer | |

06/12/2008

La Surpraiyse du samedi...

Alors c'est simple, comme je vous l'ai dit hier, une petite note aujourd'hui pour vous consoler de mon absence...

Oui, car les Normands m'ont kidnappée, attachée et obligé à boire du cidre de force, pour mon plus grand malheur...

On va mettre un peu de réflexion dans ce monde de brutes...

Comment ? Simple. Vous me laissez un commentaire pour défendre votre oeuvre artistique préférée : BD, livre, chanson, tableau, sculpture, film, pièce de théâtre, pièce de danse contemporaine hermétique, volcan en purée, fanfare ougando-péruvienne, enfin bref, ce que vous voulez..

Dans quel but me direz-vous allez vous vous fatiguez à rédiger un commentaire le week-end ?

POUR GAGNER UNE SURPRAIYSE DU SAMEDI, PARDI : je vous l'ai dit.

Quoi ? Je ne vais pas vous le dire, c'est une surpraiyse !

Comment ? Ben c'est moi que je décide. Oui, celui ou celle dont je jugerai qu'il ou elle a le mieux défendu son oeuvre préférée en quelques lignes décrochera la queue du Mickey...

Vous êtes prêts à me faire pêter le commentairomète pour me plomber au moins deux heures à mon retour à vous répondre... ,

ok.. alors...

 



Et je vous retrouve avec délices dimanche après-midi mes chonchons...

En attendant ... n'oubliez pas de voter dans le sondage ci-contre pour votre "Faites-moi rire" favori. Les oeuvres des participants sont LA.

Attention ! vous n'avez plus que 48 heures !!

06:00 Publié dans Concours | Lien permanent | Commentaires (19) | Tags : concours, peinture, cinéma, musique, livre, sculpture... | |  Facebook | |  Imprimer | |

18/09/2008

Le tag littéraire...

Y'avait longtemps !

Je pensais être tranquille couverte de petites notes à écrire sur les idées des cop's et Vlan...

On m'en rajoute une couche...

Avec un TAG littéraire.

Boh, du coup ça m'arrange, cause que ça m'évite de me creuser le sifflet ce soir...

Donc, zyva :

1) Citer la personne qui nous a taggé :

La coupable est ACGS (forcément, un tag littéraire, il ne pouvait en être autrement)..

2) Indiquer le règlement:

On ouvre un livre, celui qui nous tombe sous la main ou que l'on choisit, on l'ouvre à la page 123 (il faut un livre d'au moins 123 pages), on descend ensuite à la 5ème ligne et on recopie les 5 lignes qui suivent (c'est-à-dire les lignes de 6 à 10). Enfin on indique, le titre (souligné ou en italique), le nom de l'auteur, l'éditeur et l'année d'édition.

3) Alors, je prends le livre de ma petite main délicate

A votre avis, c'est quoi ?

4) Je vais à la page 123 et je recopie les lignes 6 à 10 :

"d'après mon raisonnement, il valait mieux que l'argent aille à une oeuvre de bienfaisance plutôt qu'à un trafiquant de drogue. Je n'avais pas la moindre idée de la situation financière de Tyrese. Néanmoins, il roulait toujours dans une voiture"

5) Indiquer titre, auteur, éditeur, année d'édition:

C'est "Ne le dis à Personne" que m'a gentiment prêté Pivoine et que je lis en ce moment dans le but d'en faire une critique littéraire - à la demande toujours d'Acgs. Harlan Coben, Pocket, 2002.

51PM7N4VRFL._SS500_.jpg

6) Taguer 4 personnes:

Pff, chai plus moi à force de tagger. Je prends les 4 dernières (car ce sont toutes des filles) qui m'ont laissé un com'.

Elsa, Juju, Misouris ...- pas Virginie, elle l'a déjà fait, pas Acgs puisqu'elle m'a taggée, pas Dom, elle ne fait pas les tags - donc la dernière sera, sera : Electroménagère...

20:53 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (16) | Tags : tag, livre, coben | |  Facebook | |  Imprimer | |