Relation karmique : ces rencontres qui marquent les âmes

Les rencontres ne se font pas au hasard. Pour des adhérents au concept du karma, en tout cas, cette phrase ne fait aucun doute. Chacun d’entre nous rencontre des personnes précises, à des moments de notre vie, qui participent à notre karma. Ou, plus concrètement, à notre destin. Ce dernier se construit sur notre passé, nos vies antérieures incluses, et voit notre karma s’accumuler. Comment jongler entre ces rencontres qui marquent et le poids de notre dette karmique ? 

Les relations karmiques, qu’est-ce que c’est ?

Pour tout adepte du karma, ce concept venu tout droit d’Asie, la force spirituelle est prédominante dans la vie. Cette vision spirituelle incite à envisager les rencontres, les connexions et les moments de sa vie selon une logique de fatalité. Les choses étaient écrites ainsi, le destin menait forcément à cela. Les rencontres karmiques, alors, entrent totalement dans cette conception.

C’est, en réalité, la rencontre de deux âmes qui ont une connexion immédiate. Une connexion évidente, même, particulièrement déstabilisante pour ceux qui la vivent. Elle serait chargée, en effet, des souvenirs des vies antérieures. Ainsi, quand les âmes se rencontrent, c’est en réalité l’ensemble des incarnations précédentes, liées d’une manière ou d’une autre, qui se retrouvent.

Le lien fort que vous pouvez ressentir en rencontrant quelqu’un pour la première fois semble alors parfois inexplicable. Ce serait, finalement, ces retrouvailles qui vous prennent en émoi. Votre rencontre peut se faire en tout lieu, en toutes circonstances. Cadre scolaire, travail, famille ou amis : votre âme peut ressentir cet appel spirituel partout. Cette rencontre n’est, toutefois, pas inexpliquée. Les relations karmiques, c’est le droit à un nouvel essai.

Un amour karmique, le droit à une seconde chance

Cette rencontre très fusionnelle n’est pas forcément toujours pleine de souvenirs joyeux. Une chose est sûre, le destin vous donne une nouvelle chance pour rétablir votre connexion et la charger positivement. Ces rencontres karmiques ne se font pas sans raison. Si vous rencontrez une personne avec qui le lien est si fusionnel, c’est qu’il y a un problème à résoudre ou un nœud de votre histoire à dénouer.

Pour cela, il arrive souvent que ces relations ne soient que transitoires. Les retrouvailles établissent un changement dans votre vie actuelle, que vous construisez ensemble. Il est donc nécessaire de se poser les bonnes questions sur cette rencontre et ce qu’elle peut vous apporter. Votre âme, après tout, a encore une éternité d’apprentissage devant elle.

Cette rencontre, qu’elle soit marquée par une grande attraction ou une gêne, vous permet donc de réparer ce qui a été mal fait ou abandonné dans vos autres vies. Les envies de distance, de culpabilité ou de peur peuvent par exemple indiquer que vos anciennes retrouvailles sont restées sur une histoire non-terminée, ou pleine de regrets. Afin de vous être bénéfique, vous devez être à l’écoute de cette relation karmique. Savoir où sont vos faiblesses d’âmes, et vos erreurs antérieures, peut aider.

Effacer ses dettes karmiques grâce aux actions positives

Si l’idée de s’interroger sur sa vie antérieure peut paraître abstraite, plusieurs méthodes peuvent vous permettre de renouer avec vous-même de cette façon. Il faut ainsi questionner votre vie présente, ces faiblesses, et comprendre ce qui peut avoir entraîné ces circonstances. La numérologie karmique permet notamment de se faire une idée sur ces questions. Avec votre relation karmique, vous pourrez alors peut-être réussir à rééquilibrer vos dettes karmiques pour vivre plus apaisé.

Le principe des dettes karmiques suit celui des relations karmiques. Dans le dernier cas, l’âme accumule dans sa mémoire les rencontres avec l’autre personne. Un historique spirituel et émotionnel se crée. Dans le premier cas, c’est une accumulation des actions négatives qui se fait. L’âme, en effet, peut se voir accablée de malchance dans certaines vies parce que les vies antérieures auront été trop pleines de méfaits.

Avoir une nouvelle vie, se réincarner, c’est donc avoir l’opportunité d’effacer vos dettes pour arriver à rééquilibrer votre karma. Votre âme se purifie alors par des actions positives, quotidiennes ou plus grandes, qui effacent le poids des actions négatives passées. Vous pouvez, par exemple, faire preuve de bienveillance constante, respecter vos corps et vos besoins. S’ouvrir aux autres, dans la tolérance, est aussi un passage obligé. De fait, la rencontre karmique est un moyen, souvent, d’effacer une de ces dettes qui pèsent sur vous.

Connaître son karma et ses dettes karmiques par la numérologie

Afin de savoir ce qu’il vous faut équilibrer dans votre vie et quelles dettes éponger, quelques calculs peuvent vous mettre sur la voie. Votre date de naissance, en particulier, vous aidera à déterminer cela. Selon les résultats que vous obtiendrez, vous serez en effet possiblement concernés par une ou plusieurs des 4 dettes karmiques connues. Ces dernières sont :

  • la paresse, liée à la dette 13/4, qui indique une vie antérieure faite de gaspillage, d’absence de concentration. Cela demande une vie actuelle pleine de motivation et de travail ;
  • les problèmes de contrôles, soit la dette 14/5, qui sont le signe de vies antérieures faites de pulsions obsessionnelles et de priorité donnée à son pouvoir personnel. Une vie actuelle orientée vers un travail sur sa conscience émotionnelle peut réguler cela ;
  • l’ego, aussi la dette karmique 16/7, montrant une vie passée d’ego gonflé dont les retombées orgueilleuses se perçoivent encore dans cette vie. Cela se compense par une vie plus modeste ;
  • l’égoïsme, la dette karmique 19/1, où votre gain personnel primait sur tous les autres dans vos vies passées. C’est une dette qui s’efface par une attention particulière portée aux autres aujourd’hui.

Comment calculer sa dette karmique ?

Si votre date de naissance, votre numéro de personnalité ou votre numéro de chemin de vie comprennent ces chiffres, vous êtes donc alourdis par ces dettes antérieures. Si aucun chiffre ne correspond, c’est que vous êtes une nouvelle âme, ou une personne sans dettes. Pour vérifier cela :

  • votre date d’anniversaire tombe-t-elle le 13/4, le 14/5, le 16/7 ou le 19/1 ? si oui, vous avez la dette associée ;
  • le numéro de personnalité consiste en l’addition de la valeur numérique du mois et jour de naissance, soit : 3 décembre = 3 + 1 + 1 = 5, soit la dette 14/5 ;
  • le numéro du chemin de vie est l’addition des valeurs de l’ensemble de votre date de naissance, d’abord élément par élément, jusqu’à obtenir un chiffre unique, soit : 19 juillet 1997 = (1+9) + 7 + (1+9+9+7) = (1+0) + 7 + (2+6) = 1 + 7 + 8 = 16, soit 1 + 6 = 7, soit la dette 16/7.

Manu

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Revenir en haut de page