MANU MAG

Pour les filles

Vente aux enchères : des objets royaux de la Princesse Margaret sont à acquérir

Des héritages ayant appartenu à la Princesse Margaret, que ses enfants avaient vendus il y a quelques années pour régler les frais de succession, sont de nouveau à la vente. Une immense vente aux enchères vient d’être organisée par un collectionneur qui souhaite rester dans l’anonymat.

Des objets de la Princesse Margaret sont à la vente

Un collectionneur, qui avait récupéré environ une cinquantaine d’articles, propose actuellement des bijoux de la Princesse Margaret à la vente. Parmi la collection, qui comporte une cinquantaine d’objets, une bague en diamant de 5,16 carats est actuellement en vente pour la somme d’1,1 millions £. Il s’agit de l’objet le plus cher de la collection. Ce bijou avait été vendu à 142 400 £ en 2006.

Cette vente aux enchères comprend aussi une bague en cristal de diamant Macle conçu par le créateur australien Stuart Devlin. L’objet en question a été vendu une première fois pour 30000 £. La bague est désormais en vente pour 225000 £. Un lit qui appartenait autrefois aux grands-parents de la Reine est également à la vente au prix de 125000 £. A titre informatif, cet article avait été acheté par le collectionneur au prix de 57600 £.

Une montre-bracelet Cartier de la Princesse Margaret est maintenant en vente pour 125 000 £. Ces objets de prestige ont un coût conséquent : en tant que particulier, de nombreuses plateformes en ligne permettent d’investir pour faire fructifier son argent. Pour en savoir plus, visitez ce site web. Le collectionneur, qui garde son anonymat, a mis en ligne un site web pour héberger la vente de ces objets royaux. D’après lui, l’engouement pour les objets royaux est davantage amplifié en raison du succès de la série, “The Crown”, proposée sur la plateforme Netflix.

Des ventes aux enchères similaires

Une cagnotte pour acquérir le médaillon de Louis XIV a récemment été organisée. Ce médaillon avait été offert par Louis XIV à Alain Porée en 1696. La ville de Saint-Malo, qui souhaiterait l’acheter, a lancé une cagnotte en ligne. Cet objet précieux a été mis aux enchères. À ce jour, il n’existe que trois exemplaires de cet objet d’une grande rareté. Les deux autres sont conservés au sein du Louvre, à Paris, et au musée de Bologne en Italie.

Pour permettre à la ville d’acquérir cet objet de prestige, une collecte Leetchi nommée “Un trésor royal pour un corsaire malouin” a été confiée à l’Association des descendants de capitaines corsaires (ADCC). Chaque habitant de la ville peut participer à cette opération en ligne. Chaque donataire sera remboursé si la ville ne parvenait pas à acheter le médaillon.

Manu

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Revenir en haut de page